dateimg

gaz lacrymogène



- Sano - Postapokalipsa

- manifestation, révolte, gaz, contrôle

manif

Une heure avant d'être soumis au gaz lacrymogène, s'il est possible de le prévoir, absorber un comprimé d'anti-histaminique (Rumicine).

Pendant l'exposition au gaz lacrymogène, se couvrir le nez et la bouche d'un masque fait d'un tampon de coton imprégné d'eau bicarbonatée et de jus de citron ou bien d'une émulsion d'oeuf et de vinaigre.

Après l'exposition, prendre un sirop anti-histaminique (palaramine) et faire un bain de bouche et de nez avec de l'eau bicarbonatée.

 

J'ai perdu la référence de cet article... Je crois avoir pioché ça dans les notes d'un "vieux routier de la manifestation". Vaudrait mieux discuter un peu avec votre pharmacien avant d'appliquer ces méthodes.

 

Captcha